Magdalenarafting

info@colombie-voyage.com

 

 

 

les bonnes affaires 

Nous vous conseillons volontiers.

Utilisez également notre formulaire de contact.

CONTACT

DESERT DE LA TATACOA
DESERT DE LA TATACOA
COLOMBIE WhatsApp portable +57 311 271 5333
 COLOMBIE WhatsApp portable +57 311 271 5333

Arrivée du café en Colombie

On ne sait pas exactement qui a introduit lla culture du café en Colombie, ni à quelle époque, ni dans quelle région furent mises en place les premières plantations.

Il existe plusieurs versions concernant l’arrivée du café sur le territoire colombien. L’une d’elles raconte que les graines sont arrivées par l’Est dans les départements de Norte de Santander et de Santander, venant du Venezuela; et une autre indique que le caféier est arrivé dans la région de l’Uraba dans le département d’Antioquia, depuis l’Amérique Centrale.

Selon ces versions, les premières cultures furent réalisées dans les département de Santander et de Cundinamarca et bien des années plus tard, au début du XXème siècle, elles se sont étendues aux départements traversés par la Cordillère Centrale des Andes jusqu’aux versants de la Cordillère Occidentale. Du point de vue historique, la culture du café s’est enracinée dans la zone d’Antioquia.

Cueilleur de café dans une plantation colombienne

Une autre version de l’histoire a un rapport avec l’œuvreOrinoco ilustrado [L’Orénoque Illustré] du prêtre jésuite espagnol José Gumilla, qui raconte comment furent semées les premières graines de café sur le territoire colombien, à l’intérieur de la mission de Santa Teresa de Tabage. Les jésuites ont ensuite emmené des graines de café à Popayanet ils les semèrent en 1736 dans le séminaire appartenant à leur communauté dans cette ville.

Indépendamment de toutes ces versions, il semble bien que l’histoire du café en Colombie soit liée à l’Église catholique et plus particulièrement au curé de la paroisse Salazar de las Palmas, Francisco Romero, fervent admirateur de la plante, qui imposait à ses fidèles comme pénitence de semer des caféiers, selon la gravité de leurs péchés. Cet exemple a été adopté par d’autres curés et c’est ainsi que la culture s’est étendue dans le Nord-Est du pays.

Après le Santander, le café s’est propagé dans d’autres régiosn du pays, sur les versants des cordillères des Andes, spécialement dans les départements d’Antioquia, Caldas, Risaralda, Quindío, Tolima et Valle du Cauca