Agence de voyage MAGDALENARAFTING Whatsapp portable +57 311 271 5333 registre du tourisme 15703 info@viajes-colombia.com
              Agence de voyage MAGDALENARAFTING    Whatsapp portable +57 311 271 5333 registre du tourisme 15703                             info@viajes-colombia.com

Carthagène des Indes

cartagene des indes cartagene des indes

Carthagène des Indes, la ville des Caraïbes fondée par Don Pedro de Heredia en 1533, où était établi le village indigène de Kalimarí, fut une importante enclave coloniale hispanique. Port négrier et place forte du commerce entre la péninsule ibérique et le continent américain, elle possède des exemples exceptionnels de l’ingénierie militaire espagnole et de l’architecture coloniale des Caraïbes. La ville fut le siège du Tribunal de l’Inquisition, cible préférée des pirates anglais et français, et elle devint la “Ville Héroïque” qui résista en 1815 au siège établi par Pablo Morillo et ses hommes après qu’elle eut déclaré son indépendance absolue [de la couronne espagnole] le 2 Novembre 1811.

Enfin, ville fortifiée et ville ouverte sur la croissance au cours des années qui suivirent la période coloniale, c’est la Carthagène que Gabriel García Márquez recrée à des époques différentes de l’histoire, dans ses deux romans, "L’Amour au temps du choléra" (1985), "De l’amour et d’autres démons" (1994), et dans les épisodes fulgurants de "L’automne du Patriarche" (1975). Les traces de la ville coloniale et de la ville moderne se retrouvent dans de nombreux articles écrits pour des journaux et aussi dans des contes. La Carthagène moderne que connut le jeune journaliste et écrivain en 1948, est également décrite dans des chroniques splendides ainsi que dans son autobiographie "Vivre pour pouvoir en parler" (2002).

Camellón de los Mártires (Rue des Martyrs). Photo: Lisette Urquijo

Les thèmes littéraires de García Márquez plongent dans plusieurs siècles: le XVIIIème, le XIXème

et les débuts du  XXème. Les romans mentionnés plus haut se passent au cours de ces trois siècles. Il s’est enraciné à Carthagène des Indes quand il décida d’y construire sa maison et d’y faire de longs séjours après avoir fondé, en 1993, l’Ecole pour un Nouveau Journalisme Ibéroaméricain.

 

A Carthagène il faut visiter:

  • El Camellón de los mártires (La rue des martyrs)
  • El Castillo de San Felipe (Château-fort)
  • Getsemaní (quartier de l’ancien marché aux esclaves)
  • El Portal de los Escribanos (Porte des Ecrivains, aujourd’hui Porte des Sucreries)
  • Maison du Marquis de Valdehoyos
  • Ancien couvent des Clarisses, aujourd’hui Hôtel Santa Clara
  • Ancien siège du journal El Universal de Carthagène

Vous pouvez consulter les textes complets sur Carthagène dans le guide "Les itinéraires de García Márquez", que l’on trouve à la Libraire Nationale de Carthagène et de Barranquilla, ainsi qu’à la Librairie Ábaco de Carthagène.

Votre message issu du formulaire a été envoyé avec succès.

Vous avez entré les données suivantes :

Formulaire de contact

Veuillez corriger l'entrée des champs suivants :
Une erreur s'est produite lors de la transmission du formulaire. Veuillez réessayer ultérieurement.

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.

Veuillez noter que le contenu de ce formulaire n'est pas crypté

les bonnes affaires 

La durabilité n'est pas une option, c'est un impératif pour toutes les formes de tourisme , de manière à laisser un héritage plus important que celui que nous recevons de nos prédécesseurs, pour les générations futures.